23 juillet 2020 – L’objet de la prière

Tout au long de la Bible, l’accent est mis sur la spécificité de la prière. La prière n’est pas un vague désir de l’âme. Elle présente à Dieu des demandes spécifiques. Jésus a prié spécifiquement pour Ses disciples. L’apôtre Paul a prié très spécifiquement pour les chrétiens d’Éphèse, de Philippe et de Colosse. Il a prié pour ses jeunes collègues comme Timothée, Tite, et Jean-Marc.

Lisez 1 Samuel 12:22-24 et Job 16:21. Qu’est-ce que ces deux passages ont en commun? Que nous disent-ils sur la prière d’intercession?

Samuel et Job insistent tous deux sur la nécessité d’une intercession fervente, sincère et spécifique. Les paroles de Samuel sont assez fortes. Il crie: « Loin de moi aussi de pécher contre l’Éternel, de cesser de prier pour vous » (1 Sam. 12:23, LSG). On entend presque l’écho de la prière de Samuel dans les paroles de Job, « Qu’il arbitre entre l’homme et Dieu » (Job 16:21, BDS). Plaider auprès de Dieu pour des hommes et des femmes qui ne connaissent pas Christ est notre mandat.

Lisez 1 Jean 5:14-16. Que se passe-t-il lorsque nous intercédons pour les autres?

Quand nous prions pour les autres, nous devenons un canal de bénédiction de Dieu pour eux. Il déverse le fleuve d’eau de vie depuis Son trône céleste jusqu’à eux, en passant par nous. Toute l’armée de Satan tremble au son d’une intercession sérieuse. Ellen G. White décrit le pouvoir de la prière en ces termes poignants: « Satan ne peut supporter qu’on ait recours à son céleste rival, car il tremble devant Sa majesté. À l’ouïe de la prière fervente, toute l’armée de l’adversaire est saisie d’effroi » – Témoignages pour l’église, vol. 1, p. 138, 139. La prière nous relie à la Source du pouvoir divin dans la lutte pour les âmes perdues.

Lisez Matthieu 18:18, 19. Quelle est la relation entre ce passage et la prière d’intercession, et en quoi ce passage est-il un encouragement à prier avec les autres pour le salut de ceux qui ne connaissent pas le Seigneur?