2 octobre 2020 – Pour aller plus loin…

Réflexion avancée : « Adam et Ève n’étaient pas seulement les heureux enfants de leur Père céleste; ils étaient Ses élèves, et jouissaient des leçons de Sa sagesse infinie. Bien qu’honorés de la visite des anges, ils conver- saient avec le Créateur qu’ils contemplaient sans voile. L’arbre de vie leur donnait une santé florissante. Leur intelligence n’était que peu inférieure à celle des anges. Les mystères de l’univers visible, ‘‘œuvre admirable de celui dont la science est parfaite’’ (Job 37:16), étaient pour eux une source inépuisable d’instruction et de délices. Les lois et les opérations de la nature qui, depuis six mille ans, sont pour l’homme un objet d’étude, leur étaient dévoilées par l’Architecte et Conservateur de toutes choses. Ils parlaient avec les fleurs, les feuilles et les arbres, et comprenaient les secrets de leur existence. Depuis le puissant Léviathan se jouant dans les eaux jusqu’au ciron imperceptible flottant dans un rayon de soleil, toutes les créatures vivantes leur étaient familières. À chacune, Adam avait donné un nom. Il connaissait sa nature et ses habitudes. Les gloires du firmament, les mondes innombrables et leurs révolutions, ‘‘le balancement des nuages’’, les mystères de la lumière et du son, du jour et de la nuit, tels étaient les sujets d’étude de nos premiers parents. Sur chaque feuille de la forêt, sur chaque pierre de la montagne, sur chaque étoile scintillante, partout sur la terre, dans les airs et dans les cieux, ils voyaient inscrit le nom de Dieu. L’ordre et l’harmonie de la création leur révélaient une puissance et une sagesse infinies. À chaque pas, ils découvraient quelque merveille qui leur inspirait un amour plus profond, et leur arrachait de nouvelles actions de grâces » – Ellen G. White, Patriarches et prophètes, pp. 14.

Discussion:

Si, à l’origine, Dieu a voulu que l’école ou le travail soit une occasion pour les humains de Le rencontrer, Lui et Sa création, sommes-nous encore fidèles au dessein de Dieu dans notre travail aujourd’hui? Comment pouvons-nous mieux connaitre Dieu à travers notre travail (rémunéré, formation, bénévolat , ministère, etc.)?

Lorsque nous considérons la ruse de Satan dans le jardin d’Éden, il est facile de se sentir frustré par notre propre faiblesse humaine. Adam et Ève savaient que Dieu était proche, et pourtant ils ont accepté la contrevérité du serpent. Comment pouvons-nous, nous qui sommes éloignés d’une telle proximité physique avec Dieu, trouver encore auprès de Lui la puissance pour surmonter la tentation?

Discutez de la question de l’autorité et des raisons pour lesquelles il est si important d’obéir à cette autorité. Que se passe-t-il lorsque les lignes d’autorité deviennent floues? Comment peut-on abuser de l’autorité et comment réagir quand c’est le cas?