SdP : « Ta Parole est une lampe à mes pieds » [Samedi 7 novembre 2020]

Rejoindre
la vidéo conférence

Méditation du jour

Samedi 7 Novembre 2020

La Bible, fondement même du mode de vie chrétien

Après avoir obtenu mon diplôme de Takoma Academy, au Maryland (États-Unis), j’ai décidé de poursuivre mes études à l’Institut d’enseignement supérieur La Sierra (aujourd’hui une université) en Californie, à plus de 4 100 kilomètres du Maryland. Ça a été une phase nouvelle et importante de ma vie. Peu après, j’ai reçu une lettre de mon père, dans laquelle il avait inséré une carte avec la citation suivante, écrite de sa propre main :

« Consacrez-vous à Dieu dès le matin ; que ce soit là votre premier soin. Votre prière doit être : “Prends-moi, ô Dieu, comme ta propriété exclusive. Je dépose tous mes plans à tes pieds. Emploie-moi aujourd’hui à ton service. Demeure en moi, et que tout ce que je ferai soit fait en toi.” C’est là une affaire quotidienne. Soumettez-lui tous vos plans, quitte à les délaisser ou à les exécuter selon qu’il vous l’indiquera. En vous consacrant à Dieu chaque jour, votre vie sera de plus en plus façonnée sur celle de Jésus1. »

J’ai apprécié non seulement le temps et l’attention que mon père m’a consacrés en m’écrivant cette lettre, mais aussi cette instruction spirituelle aussi puissante de la part de l’Esprit de prophétie. Elle a signifié beaucoup pour moi. Dès lors, les écrits d’Ellen White me sont devenus plus précieux.

Pendant des années, j’ai gardé cette carte dans ma Bible – en fait, jusqu’à ce que je la perde. Il y a quelques années, j’ai demandé à mon père

de me récrire la même citation. Je conserve toujours cette seconde carte dans ma Bible. Cette citation ô combien précieuse est pour moi un rappel constant du souci spirituel de mon père à mon endroit. Ne considérez jamais votre concentration spirituelle sur les vôtres comme quelque chose d’accessoire. Consacrez du temps à vos enfants. Cela vous rapportera des dividendes spirituels grâce à l’influence et à la puissance du Saint-Esprit.

LA PUISSANCE DE LA PAROLE DE DIEU

Alors que chaque jour nous nous consacrons à Dieu et déposons tous nos plans à ses pieds, combien il importe de prendre le temps de l’écouter nous parler par la Bible ! « Ta parole est une lampe à mes pieds, et une lumière sur mon sentier. » (Ps 119.105)

Dans le monde d’aujourd’hui, de nombreuses philosophies humanistes se disputant notre attention nous conduisent finalement sur un sentier très sombre. Mais la fiabilité de la Parole a fait ses preuves. La Bible illumine notre sentier et nous donne une direction divine fiable. Elle nous procure le fondement même pour développer et maintenir une relation avec Jésus-Christ, et pour apprendre ce que signifie vivre la vie à laquelle
il nous destine. La Bible est la Parole vivante de Christ – la vérité éternelle qui transcende toutes les cultures et nous dirige vers la culture céleste.

Lorsque Jésus affronta Satan au désert, il déclara hardiment :

« L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » (Mt 4.4) Ce verset nous dit que chaque partie des Écritures est importante. Bien que nous déclarions que Dieu n’a pas dicté la Bible mot à mot, nous acceptons sa Parole comme pleinement inspirée par son Esprit. Pierre est on ne peut plus clair : « Et nous tenons pour d’autant plus certaine la parole prophétique,

à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, […] sachant tout d’abord vous-mêmes qu’aucune prophétie de l’Écriture ne peut être
un objet d’interprétation particulière, car ce n’est pas par une volonté d’homme qu’une prophétie a jamais été apportée, mais c’est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu. » (2 P 1.19-21)

LA VÉRITÉ FONDAMENTALE

Tout en priant pour ses disciples (et pour nous), Christ a indiqué la puissance de la Parole par cette déclaration : « Sanctifie-les par ta vérité : ta parole est la vérité. » (Jn 17.17)

Dans un monde où la vérité est considérée comme relative, basée sur une expérience personnelle, Christ proclame courageusement que sa Parole – la Bible – est la vérité solide, immuable. Par la puissance de son Saint-Esprit,
sa vérité agit dans notre cœur, nous transforme, et nous sanctifie.

C’est la raison pour laquelle la Bible est fondamentale pour le mode de vie chrétien. Elle définit ce que signifie être un disciple de Christ (voir Mt 5). Elle nous donne de saints modèles et nous révèle que « la voie des perfides est rude » (Pr 13.15). Elle nous procure une sagesse éternelle, nous rend « sage[s] à salut » (2 Tm 3.15) ; et cependant, elle est tellement simple que même un enfant peut la comprendre. Par l’histoire et la prophétie, nous voyons comment Dieu a conduit son peuple par le passé, et sommes assurés que ce qui est encore à venir

s’accomplira (Jos 21.45 ; 2 Co 1.20). Les pages des Écritures nous révèlent notre origine et notre destinée (Gn 1.1 ; Ap 21.1,7 ; Ap 22.17).

C’est par les Écritures et la prière que nous parvenons à connaître Dieu. « Si vous voulez apprendre à connaître le Sauveur, étudiez les saintes Écritures, lisons-nous dans Vers Jésus. Remplissez votre cœur des paroles de Dieu. Elles sont l’eau vive qui étanchera votre soif ardente. Elles sont le pain vivant, descendu du ciel2. »

Ellen White explique : « La Bible
n’a pas été écrite pour les savants seulement ; elle a, au contraire, été écrite pour le peuple. Les grandes vérités fondamentales du salut y apparaissent aussi claires que le jour. Ce ne sont
pas ceux qui la lisent qui risquent de tomber dans l’erreur ou de s’égarer, mais ceux qui veulent suivre leur propre jugement au lieu de la volonté de Dieu clairement révélée3. »

Elle donne ensuite cet avertissement : « En ce qui concerne les enseignements des saintes Écritures, ne nous fions pas à l’opinion d’un homme. Étudions la Parole de Dieu pour nous-mêmes4. »

LA BIBLE EST SON PROPRE INTERPRÈTE

Cette méthode est soutenue par l’approche historico-biblique (ou biblico-grammaticale) de la lecture
de la Parole de Dieu, telle que décrite dans le document intitulé « Méthodes de l’étude biblique », document voté par l’Église mondiale5. Cette méthode attentivement révisée de l’étude

biblique permet à la Bible – et non à l’individu ou à la culture, comme l’approche historico-critique de l’étude biblique encourage les lecteurs à le faire – d’être son propre interprète. Elle est expliquée davantage en détail dans le livre La tragédie des siècles :

« Là où il n’y a ni figures ni symboles, il faut donner aux termes de la Bible leur sens le plus évident. […] Si l’on voulait attribuer aux paroles de l’Écriture leur sens propre, s’il n’y avait pas de faux docteurs pour égarer et troubler les esprits, il s’accomplirait sur la terre une œuvre qui réjouirait les anges et grâce à laquelle des milliers de brebis qui errent maintenant dans les ténèbres seraient introduites dans le céleste bercail6. »

Pendant des siècles, des hommes et des femmes fidèles ont pris de grands risques en acceptant la Bible de façon textuelle. Certains ont même payé
de leur vie leur fidélité aux Écritures. Aujourd’hui, la Bible est facilement disponible. Chaque année, plus de 100 millions de Bibles sont imprimées, et YouVersion, une appli téléchargeable de la Bible, compte au total plus de 100 millions de téléchargements7. Cela s’ajoute aux nombreuses autres versions en ligne disponibles.

CROIRE EN LA PAROLE DE DIEU

Il est clair qu’un grand nombre d’individus croient qu’il est important d’avoir une Bible. Mais combien croient qu’il est important de la lire, de la méditer, et de suivre ses conseils ?

Pour les Juifs de Bérée, cela était l’évidence même. « Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique ; ils reçurent la parole avec beaucoup d’empressement, et ils examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact. » (Ac 17.11)

Et nous pouvons faire comme eux ! La lecture quotidienne de la Bible accompagnée de la prière est le fondement même de notre expérience spirituelle. Si nous ne nous branchons pas sur le ciel, il nous sera impossible de croître spirituellement (voir 2 P 3.18). Quel privilège de pouvoir nous brancher sur Dieu chaque jour, sachant qu’il aspire à communier avec nous !

Chaque jour, à mon réveil, je me mets à genoux et remets ma vie entre les mains de Dieu. Je lui demande de m’accorder la sagesse et le Saint-Esprit dans ma vie. Le Seigneur ne manque jamais à ses engagements envers nous. J’essaie de lire la Bible de façon systématique, conformément au plan de lecture « Confiez-vous en ses prophètes »8, ainsi que d’autres sections de la Bible. Je lis ensuite l’Esprit de prophétie. L’étude du Questionnaire adulte de l’École du sabbat ainsi que d’autres outils d’étude propres à renforcer le parcours spirituel avec le Seigneur sont également utiles.

Comme l’étude de la Bible ne doit jamais se faire sans prière, sans demander au Saint-Esprit de nous guider, je prie toujours avant de lire la Parole de Dieu. Je suis infiniment reconnaissant pour la « Parole écrite » – l’incarnation écrite de la « Parole vivante » – Jésus-Christ.

En tant que chrétiens adventistes, ne permettez à personne de vous faire croire que l’étude quotidienne de la Parole de Dieu n’a aucune importance. Buvez à longs traits les vérités profondes jaillissant des Écritures et les instructions contenues dans les écrits de l’Esprit de prophétie. Votre vie spirituelle en sera enrichie au-delà de toute mesure. Tandis que nous communions avec Dieu et que nous marchons chaque jour avec lui, il nous transformera, comme il l’a fait pour Hénoc.

« Au milieu de son ardente activité, Hénoc ne négligeait pas la communion avec Dieu. Plus le travail était pénible et pressant, plus constantes et ferventes étaient ses prières. Après une période de labeur consacrée au salut des âmes, il se retirait loin de la société pour se livrer, dans la solitude, à la recherche de la connaissance divine dont il avait faim et soif. À la suite de ces périodes d’intimité avec Dieu, son visage reflétait la lumière qui rayonne de celui de Jésus.

« Nous devons, nous aussi, marcher avec Dieu. Ce faisant, nos visages refléteront la clarté de sa présence […] Nous parlerons de sa puissance, en disant : “Louez Dieu ! Le Seigneur est bon, et bonne est la parole du Seigneur.” […]
Et ceux qui seront transmués à la fin des temps seront ceux qui, sur la terre, communient avec Dieu9. »

Quel privilège extraordinaire avons-nous de communier avec Dieu chaque jour grâce aux moyens qu’il nous a donnés de le faire ! Et quelle joie de savoir qu’un jour, très bientôt, il reviendra pour nous amener au ciel avec lui !

Questions pour la réflexion

  1. Comment rendre notre étude personnelle de la Bible plus engageante ? Réfléchissez à cinq façons créatives d’étudier la Parole de Dieu.
  2. Comment abordons-nous les passages difficiles des Écritures ? Quelle serait l’approche de Jésus ?
  3. Comment pouvons-nous transmettre aux prochaines générations d’adventistes l’importance de se brancher sur la Parole de Dieu ?

1 Ellen G. White, Vers Jésus, p. 108.
2 Ibid., p. 134.
3 Ibid., p. 136. articles/methods-of-bible-study/.
4 Ibid
5 Document intitulé « Methods of Bible Study », www.adventist.org/articles/methods-of-bible-study/
6 Ellen G. White, La tragédie des siècles, p. 649.
7 « 29 Good Bible Sales Statistics », BrandonGaille Small Business & Marketing Advice, https://brandongaille.com/27-good-bible-sales- statistics/.
8 Ellen G. White, Patriarches et prophètes, p. 64.
9 Ellen G. White, Sons and Daughters of God, Washington, D.C., Review and Herald Pub. Assn, 1955, p. 20.

Ted N. C. Wilson est le président de l’Église adventiste mondiale.


Vidéo conférence à 17h00

<<< Pour nous rejoindre et échanger sur cette méditation, entrez dans le salon Roche Écrite.