16 novembre 2020 – Jésus en tant qu’enseignant.

Jésus en tant qu’enseignant

La Bible utilise de nombreux termes pour décrire Jésus. Il est le Fils de Dieu, le Messie, le Fils de l’homme, le Sauveur, le Rédempteur, le Seigneur, l’Agneau de Dieu, pour n’en citer que quelques-uns. Mais pour ceux qui L’ont le mieux connu pendant Ses trois années et plus de ministère public en Judée et en Galilée, Il était un enseignant. Ils L’appelaient « Maitre » ou « Rabbi ». Les deux signifient la même chose, à savoir, « enseignant ».

Par conséquent, la profession d’enseignant et le travail d’enseignement doivent avoir été un moyen particulièrement approprié pour Jésus de mener à bien Son ministère public. D’une certaine façon, Son œuvre de rédemption s’apparente à l’œuvre d’enseignement. Cette œuvre dans son ensemble a été prédite par le prophète de l’évangile.

Lisez Ésaïe 11:1-9. Que révèle-t-il sur le rôle d’enseignement de Jésus?

L’une des prophéties messianiques les plus surprenantes des Écritures se trouve dans Ésaïe 11. Les versets 1-3 décrivent le Messie à venir en termes éducatifs, quelqu’un qui apporte la connaissance, le conseil, la sagesse et la com- préhension. L’ensemble du passage se termine par cette promesse remarquable: « Car la terre sera remplie de la connaissance de l’Éternel, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent » (Ésaïe. 11:9). Ce sont peut-être ces enseignements de l’Écriture qui ont inspiré Ellen G. White dans son livre sur l’éducation pour qu’elle note que « l’œuvre d’éducation et l’œuvre de rédemption ne font qu’un » – Éducation, p. 24.

Lisez Jean 3:1-3. Nicodème s’est adressé à Jésus en tant que rabbin, et il a en outre identifié les dons d’enseignement de Jésus comme venant de Dieu en rai- son des signes qu’Il a accomplis, à savoir, Ses miracles et Ses connaissances sur le sens de la vie. Jésus a accepté le titre qui Lui a été donné, du moins l’origine de Ses dons d’enseignement lorsqu’Il a répondu à Nicodème qu’il devait naitre de nouveau pour voir (comprendre, et entrer) le royaume de Dieu. Cela signifie que l’autorité d’enseigner aux autres, même dans le cas de Jésus, vient de Dieu. Il est certain qu’enseigner est un don de Dieu. C’est un mandat divin, adopté par Jésus, et reconnu par ceux qui sont enseignés comme ayant une autorité divine.

Quel rôle avons-nous à jouer dans l’accomplissement de cette prophétie concernant la connaissance du Seigneur qui se répandra dans le monde entier?