22 décembre 2020 – Alors, nous saurons.

« Le ciel est une école dont le champ d’études est l’univers, et le maitre, le Dieu infini. Une section de cette école fut installée en Éden et fonctionnera à nouveau lorsque le plan de la rédemption aura été mené à terme. » – Ellen G. White, Éducation, p. 238.

Si vous êtes comme la plupart des gens, vous avez beaucoup de questions, des questions sur le péché, la souffrance, la maladie, la mort, sur le pourquoi de ceci, le pourquoi de cela, le pourquoi des autres choses.

Nous avons aussi des questions sur le monde naturel et tous ses mystères. Malgré tous les progrès incroyables que la science a réalisés pour nous aider à mieux comprendre le monde et l’univers dans son ensemble, tant de choses sont encore hors de notre portée.

Des formes de vie les plus simples au ciel au-dessus de nos têtes, du mouvement des particules subatomiques aux galaxies tourbillonnantes dispersées dans le cosmos, nous sommes confrontés à une réalité plus grande et plus profonde que ce que notre esprit peut maintenant saisir, surtout avec le peu de temps dont nous disposons ici et maintenant pour étudier ces choses par nous-mêmes.

D’un autre côté, lorsque vous aurez l’éternité à étudier, il ne fait aucun doute que beaucoup de mystères seront résolus pour nous.

Que nous disent les textes suivants sur ce que nous apprendrons une fois que tout ce triste épisode de péché, de souffrance et de mort aura finalement pris fin?

1 Cor. 13:12 _____________________________________________________ ________________________________________________________________

1 Cor. 4:5 _______________________________________________________ ________________________________________________________________

La Bible promet de nous donner une compréhension des choses qui, pour l’instant, nous restent cachées. Quelle merveilleuse espérance, aussi, qu’une fois que nous aurons vu et compris des choses qui semblent maintenant si difficiles, nous n’aurons rien d’autre que la louange à Dieu! La clé pour nous maintenant est de nous accrocher à notre foi, de faire confiance aux promesses de Dieu, d’être à la hauteur de la lumière que nous avons reçue, et d’endurer jusqu’à la fin. Et la bonne nouvelle est que nous puissions « tout par Celui qui nous fortifie » (Phil. 4:13, LSG).

Quelles questions pèsent sur votre cœur? Quelles sont les choses qui vous semblent aujourd’hui si incompréhensibles? Comment le fait d’apprendre à faire confiance à Dieu pour les choses que vous comprenez peut vous aider à Lui faire confiance pour les choses que vous ne comprenez pas pour l’instant?