4 janvier 2021 : Saint, saint, saint (Es 6.1-4)

Remarquez ce qui se trame ici dans les quatre premiers versets d’Ésaïe 6. Le roi meurt alors que de grands bouleversements politiques se produisent (les Assyriens sont sur le sentier de la guerre). Pour Ésaïe, cela pouvait être une période terrible où il n’était pas sûr de qui avait la situation en mains.

C’est alors que… Tandis qu’il est ravi en vision, Ésaïe contemple la gloire éclatante de Dieu sur son trône, entend la voix des séraphins flamboyants (« des anges de feu, » PDV) qui crient: saint, saint, saint, ressent le tremblement du sol sous ses pieds, et regarde à travers la fumée tourbillonnante alors qu’elle remplit le temple. Cela devait être une expérience sensationnelle pour le prophète. C’est certain, Ésaïe savait à présent qui maitrisait la situation, malgré les événements extérieurs.

Où est le Seigneur dans cette vision ? (Voir Es 6.1) Pourquoi le Seigneur est-il apparu à Ésaïe ici, et non ailleurs ? Voir Ex 25.8 ; Ex 40.34-38.

Ézéchiel, Daniel, et Jean étaient en exil quand ils reçurent leurs visions dans Ézéchiel 1, Daniel 7, 9, 10 et Apocalypse 4, 5. À l’instar d’Ésaïe, ils avaient besoin d’un réconfort et d’un encouragement particulier, de savoir que Dieu était encore aux commandes, quand bien même leur monde s’écroulait. (Daniel et Ézéchiel étaient des captifs dans une nation païenne qui avait détruit la leur, et Jean était condamné, par une puissance politique hostile, à l’exil sur une île isolée.) Pas de doute, ces visions contribuèrent à leur donner ce dont ils avaient besoin pour rester fidèles, même pendant une situation de crise.

«Tandis qu’il contemplait la gloire et la majesté du Seigneur qui se révélait ainsi à ses yeux, Ésaïe fut comme anéanti par le sentiment de la pureté et de la sainteté de Dieu. Quel contraste entre l’incomparable perfection de son Créateur et la vie de péché de ceux qui, comme lui-même, faisaient partie depuis si longtemps du peuple élu : Israël et Juda ! » Ellen G. White, Prophètes et rois, p. 234.

La transcendante sainteté de Dieu, mise en avant dans la vision d’Ésaïe, est un aspect fondamental de son message. Dieu est un Dieu saint, et il demande la sainteté de son peuple, une sainteté qu’il leur donnera, s’ils veulent seulement se repentir, se détourner de leurs mauvaises voies, et se soumettre à lui par la foi et l’obéissance.

Nous avons tous traversé des situations décourageantes, où les apparences semblaient toutes contre nous. Et même si vous n’avez pas reçu une vision de la gloire de Dieu, comme Ésaïe ici, souvenez-vous de la manière dont le Seigneur a pu vous soutenir, vous et votre foi, pendant cette crise. Qu’avez-vous appris de ces expériences que vous pouvez partager avec d’autres ?