15 janvier 2021 : Pour aller plus loin.

Réflexion avancée: « On Lui donnera le nom d’Emmanuel: … Dieu avec nous. La lumière de ‘‘la connaissance de la gloire de Dieu’’ resplendit ‘‘sur la face de Christ’’. Dès les jours de l’éternité, le Seigneur Jésus-Christ était un avec le Père; il était ‘‘l’image de Dieu’’, l’image de Sa grandeur et de Sa majesté, ‘‘le rayonnement de Sa gloire’’. C’est pour manifester cette gloire qu’Il est venu en ce monde. Sur une terre obscurcie par le péché Il est venu révéler la lumière de l’amour de Dieu; Il est ‘‘Dieu avec nous’’. C’est pourquoi la prophétie avait annoncé: ‘‘On Lui donnera le nom d’Emmanuel’’ ». – Ellen G. White, Jésus-Christ, p. 8.

« Tout se serait bien passé pour le royaume de Juda si Achaz avait accepté ce message comme venant du ciel. Mais il préféra s’appuyer ‘‘sur le bras de la chair’’, et il rechercha la protection des païens. Désespéré, il envoya des messagers à Tiglath-Piléser, pour lui dire: ‘‘Je suis ton serviteur et ton fils; monte, et délivre-moi de la main du roi de Syrie et de la main du roi d’Israël, qui s’élèvent contre moi’’ (2 Rois 16:7) Et Achaz accompagna sa requête d’un riche présent provenant du trésor de la maison royale et du temple ». – Ellen G. White, Prophètes et rois, p. 452, 453.

Discussion:

  1. Lorsque vous êtes en train de prendre une décision, est-il approprié de demander un signe à Dieu? Quels sont les dangers éventuels inhé- rents à une telle démarche?
  2. Il est bon d’avoir une aide humaine, mais comment en reconnaitre les limites?
  3. L’auteur russe Léon Tolstoï a écrit à un ami que « lorsqu’un homme se rend compte que la mort est la fin de tout, alors il n’y a rien de pire que la vie elle-même ». Comment le fait de savoir que « Dieu est avec nous » répond-il à une telle affirmation?

Résumé: Dieu a amené le roi infidèle Achaz dans des circonstances où il a dû prendre une décision difficile: croire ou ne pas croire, telle est la question. Même si le Seigneur lui a offert tout signe que son imagination pouvait concevoir, il a refusé de permettre à Dieu de lui démontrer une raison de croire. Il a plutôt choisi comme « ami » le roi d’Assyrie.

Toutes les émissions de la semaine