Une Tranche Par Jour – 31 mars : Joie et eschatologie

« Je suis enthousiaste, oui, enthousiasmé, à cause du Seigneur, mon âme exulte à cause de mon Dieu, car il m’a revêtu de l’habit du salut, il m’a drapé dans le manteau de la justice, tel un fiancé qui, comme un prêtre, porte diadème, telle une promise qui se pare de ses atours. Oui, comme la terre fait sortir ses germes et un jardin germer ses semences, ainsi le Seigneur fera germer la justice et la louange face à toutes les nations ». (Esaïe 61.10-11)

Si la conscience du salut génère de la joie dans le cœur du croyant, il devient logique que l‘espérance aussi produise chez lui une joie anticipative. Vivant dans l’attente des promesses finales portées par la parole prophétique, le disciple du Christ se situe dans la perspective d’une fin heureuse et non dans l’angoisse d’une fin définitive et injuste de l’histoire de l’humanité.

La joie est évoquée dans l’expérience spirituelle car elle est présentée dans la Bible comme le signe par excellence du monde à venir. L’Apocalypse en fait état lorsqu’elle donne rendez-vous aux vivants devant le trône de l’agneau (19.7).  Les rachetés entonneront un chant de victoire, annoncé comme le chant de Moïse et de l’Agneau. C’est le chant de délivrance, de libération du péché et de la menace de la mort, en d’autres termes menace de la disparition de la famille humaine.

La joie jaillit de la présence proche et future du Seigneur, de l’attente de la communion des rachetés, de tous ces êtres ayant accepté la réconciliation avec Dieu, invités à participer aux œuvres merveilleuses de Dieu, dans la contemplation de sa majesté glorieuse. (Voir Jude 25 ; 1 Pierre 4.13)

La joie des rachetés devient la joie du ciel, une vraie joie capable, par anticipation, de combler notre cœur. Les Evangiles disent que le ciel est pour les enfants et pour ceux qui leur ressemblent. C’est sans doute dire qu’il est à leur image : que le bonheur du ciel a cette fraîcheur d’enfance, signe d’un amour authentique et où s’exprime la plénitude de sa joie.

Le mois de mars se termine mais n’oubliez pas : cherchez la joie de vivre en Jésus !

Prière du jour : « Merci Seigneur, pour la joie du salut et de l’espérance. Merci pour toutes les joies que tu as en réserve pour tes enfants. Que ton règne vienne vite et que notre joie soit parfaite. Amen ! »

Une tranche par jour est un livre de méditations quotidiennes sur le fruit de l’Esprit, écrit par le Pasteur Daniel Jennah


© Daniel Jennah / Maradil – 2020
Les méditations sont publiées sur le site restonsunis.com et les pages Instagram et Facebook d’Adventiste Réunion avec la permission de l’auteur.

Il est rappelé que le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur, est illicite et constitue une contrefaçon, aux termes des articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.