Une Tranche Par Jour – 30 octobre : Apprécier pleinement la grâce

« Si tu retiens les fautes, Seigneur, qui subsistera ? Mais tu disposes du pardon et l’on te craindra. J’attends le Seigneur, j’attends de toute mon âme et j’espère en sa parole. Mon âme désire le Seigneur, plus que la garde ne désire le matin, plus que la garde le matin. Israël, mets ton espoir dans le Seigneur, car le Seigneur dispose de la grâce et, avec largesse, du rachat. C’est lui qui rachète Israël de toutes ses fautes ». (Psaume 130.3-8.)

Ne nous lassons pas de remercier Dieu pour le salut. Il n’a pas hésité sur les moyens à mettre en place pour réaliser une telle œuvre.

Si vous passez par des moments de découragement ou d’incertitude, demandez au Seigneur de renouveler votre confiance en lui. Laissez-vous inspirer par le psalmiste confessant son assurance dans la bonté du Seigneur. Un cœur qui bat au rythme de la grâce ne peut rester insensible à de telles paroles. Une telle assurance ne peut venir du cœur de l’homme : seul le Seigneur peut la produire et changer ainsi notre vie !

Le salut vient d’une pleine acceptation de Jésus dans notre vie. C’est une relation qui produit inévitablement une transformation dans la vie de tout croyant. Une telle transformation ne se fait pas instantanément, elle est progressive, allant au rythme de la personnalité du croyant. Dieu n’impute pas seulement sa justice au croyant mais il la lui transmet comme une part de sa grâce bienveillante. C’est la double notion de justice imputée et de justice impartie. Une telle justice ne doit pas être banalisée puisque c’est un don de Dieu qui nous qualifie pour l’éternité.

Reconnaissez que c’est réellement une Bonne Nouvelle qui change le regard sur la vie. Une telle grâce génère la conviction que Dieu est amour et elle signifie la libération du pécheur. Il n’y a désormais aucune condamnation pour tout être humain qui confesse Jésus en tant que Sauveur et Seigneur (Romains 8.1). Le fait d’être justifié libère l’homme de toute angoisse existentielle. Son avenir n’est plus le même : il peut désormais être optimiste sans nier la réalité dans laquelle il vit. Le Christ apporte à chacun de nous la garantie que le monde ne finira pas de manière chaotique et que toute prise de conscience du péché ne doit pas conduire à la peur de la mort éternelle mais plutôt au besoin d’un Sauveur et la perspective de la vie éternelle. 

Prière du jour : « Merci, Seigneur ! Merci, merci. Mille fois merci de nous avoir donné un Sauveur ! Amen ! »

Une tranche par jour est un livre de méditations quotidiennes sur le fruit de l’Esprit, écrit par le Pasteur Daniel Jennah


© Daniel Jennah / Maradil – 2020
Les méditations sont publiées sur le site restonsunis.com et les pages Instagram et Facebook d’Adventiste Réunion avec la permission de l’auteur.

Il est rappelé que le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur, est illicite et constitue une contrefaçon, aux termes des articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.