Une Tranche Par Jour – 24 novembre : Faire du sabbat ses délices

« Si tu t’abstiens de démarches pendant le sabbat, et de traiter tes bonnes affaires en mon saint jour, si tu appelles le sabbat « Jouissance », le saint jour du Seigneur « Glorieux », si tu le glorifies, en renonçant à mener tes entreprises, à tomber sur la bonne affaire et à tenir des palabres sans fin, alors tu trouveras ta jouissance dans le Seigneur, je t’emmènerai en char sur les hauteurs de la Terre, je te ferai savourer le patrimoine de Jacob, ton père. Oui, la bouche du Seigneur a parlé ». (Esaïe 58.13,14)

Le fruit de l’Esprit ne se produit pas dans la contrainte ou dans la routine ; autrement dit, il ne peut se produire sans joie et sans bonté.

Comment le sabbat est-il vécu ? Contrainte, routine ou fête hebdomadaire ? Pourrait-on aujourd’hui être pleinement engagé, être un bon croyant du septième jour ? Jusqu’où va le croyant dans son observation du sabbat ? Est-ce une affaire de nombre d’heures (d’un coucher du soleil jusqu’au suivant) ? Est-ce seulement vécu comme jour de culte, en particulier pendant le service de culte communautaire. Le sabbat est-il quelque chose de routinier, une habitude dans notre pratique religieuse ?

Le sabbat n’est pas le plus important des dix commandements, mais il n’en est pas le moindre, non plus. Il est aussi important que tous les autres, puisque le Décalogue reflète la relation que nous décidons librement d’avoir avec Dieu et avec nos semblables. L’Eglise qui observe le sabbat n’a pas à rougir de son attachement à la loi morale, à partir du moment où elle n’est ni légaliste ni fanatique. L’Eglise doit cependant se demander si dans son expérience et dans son témoignage, dans les situations délicates auxquelles elle doit faire face, ses membres sont sérieux quant à l’observation du sabbat. Sommes-nous fiers d’observer ce jour comme un jour spécial, le plus beau de la semaine parce qu’il est le jour par excellence de la rencontre avec Dieu ? Garder peut signifier préserver, voire conserver. La Bible fait comprendre que le sabbat n’est ni pour les nostalgiques ni pour les conservateurs. Il n’est pas un rituel désuet ni un archaïsme que nous perpétuons. Garder le sabbat peut être une expérience dynamique. Faites-en une belle expérience…

Prière du jour : « Que ton nom soit béni, toi le Seigneur du sabbat. Quel privilège tu nous accordes en nous donnant la possibilité d’y entrer librement et surtout dans la joie de te rencontrer. Merci ! »

Une tranche par jour est un livre de méditations quotidiennes sur le fruit de l’Esprit, écrit par le Pasteur Daniel Jennah


© Daniel Jennah / Maradil – 2020
Les méditations sont publiées sur le site restonsunis.com et les pages Instagram et Facebook d’Adventiste Réunion avec la permission de l’auteur.

Il est rappelé que le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur, est illicite et constitue une contrefaçon, aux termes des articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.