365 jours avec Jésus – 18 janvier : Une voix dans le désert (2)

Selon MatthieuSelon MarcSelon LucSelon Jean
Mt 3.1-12Mc 1.2-8Lc 3.1-18

Esprit de prophétie

Jésus-Christ, Chapitre 10

“Moi, disait Jean, je vous baptise d’eau en vue de la repentance; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne mérite pas de porter ses sandales. Lui vous baptisera d’Esprit Saint et de feu.”Matthieu 3:11. Le prophète Esaïe avait annoncé que le Seigneur purifierait son peuple de ses iniquités, “en y faisant passer un souffle de justice, un vent de destruction”. Cette parole du Seigneur s’adressait à Israël: “Je laisserai de nouveau tomber ma main sur toi; je refondrai tes scories comme avec de la potasse et je te rendrai pure de tout alliage”.Ésaïe 4:4; 1:25. Où que se rencontre le péché, “notre Dieu est aussi un feu dévorantHébreux 12:29. Chez tous ceux qui se soumettent à son action, l’Esprit de Dieu consume le péché. Mais si un homme se cramponne à son péché, il finit par s’identifier avec lui. Alors la gloire de Dieu qui détruit le péché doit aussi détruire le pécheur. Après la nuit où il avait lutté avec l’ange, Jacob s’écria: “J’ai vu Dieu face à face et ma vie a été sauvée.”Genèse 32:30. Jacob s’était rendu coupable d’un grand péché dans sa conduite à l’égard d’Esaü; mais il s’était repenti. Sa transgression avait été pardonnée, son péché lavé; c’est pourquoi il pouvait supporter la présence de Dieu. Mais chaque fois que des hommes se présentèrent devant Dieu tout en chérissant volontairement le mal, ils ont été détruits. Lors du second avènement du Christ les méchants seront consumés “par le souffle de sa bouche” et anéantis “par l’éclat de son avènement”.2 Thessaloniciens 2:8.

La lumière de la gloire de Dieu, source de vie pour les justes, détruira les méchants. A l’époque de Jean-Baptiste, le Christ était sur le point de paraître afin de révéler le caractère de Dieu. Sa seule présence suffirait à montrer aux hommes leurs péchés. Ceux-là seuls qui seraient disposés à se laisser nettoyer du péché pourraient entrer en communion avec lui. Seuls les cœurs purs pourront subsister en sa présence.

Tel fut le message que le Baptiste apporta à Israël de la part de Dieu. Plusieurs prêtèrent attention à ses instructions. Plusieurs, sacrifiant tout, obéirent. Des foules suivirent le nouveau maître de lieu en lieu, et quelques-uns mêmes espérèrent trouver en lui le Messie. Mais alors que Jean voyait ses auditeurs s’attacher à sa personne, il ne perdait pas une occasion de diriger leur foi vers celui qui allait venir.

Pour poursuivre l’étude lire le chapitre 10 (pp 85-89) du livre Jésus-Christ d’Ellen G. White :


365 jours avec Jésus est une compilation de Merle Poirier, gestionnaire des opérations de AdventistWorld.