6 mai 2022 – Les 40 jours de prière et mon frère Alan [Jour 4]

Témoignage écrit par Jerry Page

Mon frère aîné, Alan, était très turbulent dans sa jeunesse, et s’est retrouvé séparé du Seigneur et de l’église la majeure partie de sa vie. Sa vie centrée sur lui-même a fini par lui coûter son premier mariage qui s’est soldé par un divorce. Sa carrière dans le domaine de la santé lui avait fait gagner beaucoup d’argent, mais il en a perdu la majeure partie. De temps en temps, il a essayé de s’impliquer davantage dans l’église, mais son style de vie et ses habitudes l’ont toujours ramené à une vie sans le Seigneur. Notre famille, y compris nos parents, ont prié pendant des années pour qu’Alan donne entièrement sa vie à Jésus.

À l’automne 2010, mon jeune fils pasteur, Zac, et sa femme, Leah, ont décidé de placer Alan dans sa liste de sept personnes durant les 40 jours de prière à l’université Andrews. À peu près à ce moment-là, je me suis également sentie profondément touchée et j’ai plaidé avec force pour son salut. Des choses étonnantes ont commencé à se produire alors que Dieu permettait des événements dans la vie d’Alan.

Des traumatismes majeurs ont commencé à attaquer Alan. Sa deuxième femme l’a quitté, et son diabète s’est aggravé, entraînant l’amputation d’une jambe. Tout semblait aller mal pour lui. Mais un jour, alors qu’il était allongé dans un lit d’hôpital, Alan a finalement tendu la main à Jésus et a dit : “Je te donne ma vie totalement”. Nous avons tous loué le Seigneur.

Sa précieuse fille, Christy, a aidé Alan à reconstruire sa relation avec Dieu et l’église. Il s’est passionné pour le témoignage et a distribué de la documentation pendant un certain temps. Mais, comme vous le savez, les forces de Satan n’abandonnent pas facilement quand elles voient un de leurs captifs trouver Dieu. Il a commencé à retomber dans ses vieilles habitudes et a connu des hauts et des bas, pour finalement se sentir trop coupable pour être sauvé et abandonner à nouveau son voyage spirituel.

Alan m’a dit un jour qu’il pensait ne pas pouvoir apporter les changements nécessaires et vivre pour toujours avec le Seigneur. J’ai partagé à nouveau des versets bibliques sur la puissance de notre Seigneur et je l’ai encouragé à ne pas abandonner. J’ai dit : “Ta famille ne se contentera pas de cela, et nous allons continuer à prier intensément pour toi. Jésus peut te sauver !”

Christy a continué à l’emmener dans une petite église où Alan était aimé et où il appréciait la communion fraternelle. Elle l’a convaincu de participer à un séminaire sur la guérison du diabète. Il nous a raconté en riant qu’il s’était débarrassé de toute la malbouffe dans son réfrigérateur, comme ils l’avaient dit, et qu’il ne restait plus rien !

Le vendredi soir, un évangéliste de l’église locale a commencé une série d’évangélisation à laquelle cette petite église a participé. Christy a emmené Alan à la première réunion ce soir-là. Lors de l’appel final, l’évangéliste a exhorté les participants à noter sur leur carte s’ils voulaient être au ciel avec Jésus. Elle a dit qu’Alan a marqué son engagement en lettres capitales – “Abandonné et couvert par la justice de Jésus à nouveau !”

Cette nuit-là, Alan a été retrouvé sur le sol de sa cuisine, mort d’une crise cardiaque. Quel Dieu nous servons ! Il a trouvé le moyen de sauver mon frère Alan à la toute dernière minute de sa vie ! Alan avait 75 ans lorsqu’il est mort ; notre famille et d’autres personnes avaient prié pour lui toute sa vie !

Avez-vous prié pour quelqu’un pendant des années et ne l’avez-vous pas encore vu venir à Jésus ? N’abandonnez jamais, jamais !

Alors que je dirigeais le service commémoratif d’Alan et que j’écoutais les joyeuses éloges de ses deux ex-épouses, de ses deux filles aimantes, de nombreux membres de la famille élargie, d’amis fêtards et de collègues de travail, mon cœur était tellement rempli de joie et de louanges envers Jésus pour son pouvoir de sauver quiconque le veut, à tout moment ! Mes chers parents étaient décédés de nombreuses années avant qu’Alan ne revienne enfin à Jésus. Quelle surprise ce sera le matin de la résurrection lorsqu’ils prendront Alan dans leurs bras et commenceront leur vie éternelle avec Jésus !

Je vous invite à profiter pleinement de ces 40 jours de prière. Imaginez seulement ce que notre Dieu infini peut faire pour vous et à travers vous si vous Lui adressez d’urgence des demandes de prière ! Il est “celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons” (Éphésiens 3:20, NKJV).

Jerry Page est le secrétaire de la Conférence générale des adventistes du septième jour. 

Défi du coeur

Y a-t-il quelqu’un dans votre vie qui est plongé dans des ténèbres profondes ? Ou peut-être quelqu’un que vous connaissez qui s’est éloigné de Dieu, ou qui ne semble pas être capable de rester avec Jésus ?

Il y a de l’espoir pour cette personne, même si tout semble sans espoir. Et nous ne devons jamais cesser de prier, d’intercéder et de travailler pour le salut de ces personnes précieuses.

En méditant sur le témoignage d’aujourd’hui, qui vous vient à l’esprit ? Quels sont les personnes qui pourraient avoir besoin de votre intercession quotidienne et assidue ? 

Sujets de prière

  • Priez pour que Dieu vous montre comment “combler le vide” pour ceux qui en ont besoin pendant ces 40 jours de prière. 
  • Priez pour les 7 personnes spécifiques de votre liste et priez pour les besoins spécifiques que vous connaissez.
  • Priez pour ceux qui ont récemment perdu leur maison ou des proches à cause d’un incendie, d’une inondation, d’une maladie ou de toute autre catastrophe naturelle. 
  • Priez pour les missionnaires que vous connaissez, qui sont loin de chez eux, afin qu’ils soient remplis de joie dans leur ministère.