Leçons sur la foi et la prière tirées du jardin

Par Lisa Lothian

J’aime la nouvelle vie qui surgit au printemps et en été. Je suis un fervent jardinier depuis de nombreuses années et j’aime ça, même si parfois je n’ai pas grand-chose à montrer. C’est avec enthousiasme que j’entame le processus de jardinage chaque printemps. Notre très grand terrain de jardinage demande beaucoup de travail. Mon mari et moi travaillons pour améliorer le sol avec des nutriments et nous désherbons soigneusement avant de planter.

Au début de cette année, mon mari a utilisé du bois de notre propriété pour créer de jolis lits surélevés. Dieu nous a même donné une bénédiction spéciale en nous fournissant gratuitement un camion de copeaux de bois provenant d’un arbre abattu dans la cour de notre voisin ! Mon mari m’a dit plus tard que le jour même, il avait parlé au Seigneur de la nécessité de trouver une source abordable de copeaux de bois pour le jardin. Cette réponse à la prière m’a rappelé les mots de Matthieu lorsque Jésus a dit : “Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira.” (Matthieu 7:7, NEG). Dieu prête attention à tous les détails. Il veut que nous nous souvenions que lorsque nous lui parlons, il entend et répond.

Chaque année, j’ai un problème récurrent avec mon jardin. Malgré une préparation minutieuse du sol, la plantation de graines et les bénédictions inattendues que nous recevons souvent, à la fin juillet ou au début août, j’ai tellement de mauvaises herbes que je me sens dépassée. Notre jardin se trouve sur une parcelle de terrain que nous n’occupons pas encore à plein temps, aussi le temps que nous y passons se limite aux week-ends et occasionnellement à un jour de semaine. Nous jardinons par la foi. Nous faisons confiance à Dieu pour envoyer la quantité de pluie nécessaire pour l’arroser régulièrement et pour protéger notre récolte des animaux affamés qui défient la solidité de la clôture qui l’entoure ! Nous faisons notre part, puis nous mettons notre confiance en Dieu pour le résultat.

D’une manière ou d’une autre, chaque année, Dieu a fidèlement assuré une récolte abondante de beaux légumes frais. Le rendement est toujours bien supérieur à la quantité que nous pouvons utiliser. Cela nous permet de partager avec d’autres, de conserver ce dont nous avons besoin, et même de nourrir les marmottes tenaces qui élisent domicile sur notre propriété chaque année.

Je me souviens très bien d’une expérience que j’ai vécue à la fin de l’été, il y a deux ans. L’été avait été particulièrement éprouvant, car nos jumeaux traversaient une phase d’adolescence difficile. La situation était délicate pour tous les membres de la famille, car nous n’avions jamais traversé ces épreuves auparavant. Un soir, alors que je préparais le dîner, j’ai regardé le jardin. C’était un tel désordre que si vous le regardiez de loin, vous pouviez facilement le confondre avec un champ de mauvaises herbes envahi par la végétation. Je savais que nous avions une variété de légumes verts, de courges, de haricots verts et de tomates qui se cachaient quelque part dans cette jungle de mauvaises herbes. Après tout, nous avions travaillé dur et planté les graines dans un sol bien préparé. Je me suis aventuré dans le jardin pour trouver tout ce que je pouvais. À ma grande surprise, malgré l’apparence et la présence de toutes les mauvaises herbes, j’ai pu récolter un énorme sac de beaux légumes ! C’était tellement plus que ce que j’avais prévu. Je devais juste regarder au-delà des mauvaises herbes.

Lorsque j’ai tout apporté à l’intérieur et que j’ai commencé à cuisiner, l’émotion m’a envahie car Dieu a parlé à mon cœur et m’a rappelé sa fidélité. Il dit dans Galates 6:7 que nous récoltons ce que nous semons. C’est une loi naturelle de la vie. Lorsque nous faisons notre part, Dieu fait la sienne. Plus important encore, le rappel qu’en tant que parents pieux, nous avons la responsabilité de semer des graines chez nos enfants. Même avec les mauvaises herbes qui peuvent pousser, nous verrons les précieux fruits des graines que nous avons semées. La Parole de Dieu le promet.

Mon mari et moi avons prié fidèlement pour nos enfants chaque jour depuis que j’étais enceinte de sept semaines. Nous avons intentionnellement pratiqué et cru les mots du Deutéronome 6:7-8. Mais, inévitablement, des mauvaises herbes se sont glissées dans la vie de nos enfants au fil des ans. Dieu m’a cependant assuré que, tout comme j’ai pu récolter en abondance dans mon jardin, malgré les mauvaises herbes, cette même réalité se produira avec nos précieux enfants, conformément à Proverbes 22:6. La Parole de Dieu ne revient pas sans effet (Ésaïe 55:11). Je suis très encouragée par cette belle leçon tirée d’une chaude journée d’été, il y a quelques années. Lorsque j’ai commencé le processus de jardinage au début du printemps, j’attendais avec impatience les délicieux légumes qui allaient venir. Mais, plus important encore, j’ai vu et je continue à attendre avec impatience la récolte de la Parole de Dieu qui est le résultat de la prière et de la foi en Dieu.

Lisa Lothian est une infirmière agréée dans le comté de Westchester, à New York. Elle aime la prière d’intercession, l’enseignement, la rédaction de journaux et l’encouragement et la discipline des femmes. Son plus grand désir est d’être une bénédiction et un témoin du Christ dans ses activités quotidiennes qu’elle considère comme des rendez-vous divins.

Sujets de prière de l’Église mondiale

17 – 23 juin 2022

  • Priez pour que le Saint-Esprit accorde sa sagesse à Ted Wilson (président de la Conférence générale), Erton Köhler (secrétaire exécutif de la Conférence générale) et Paul Douglas (trésorier exécutif de la Conférence générale), alors qu’ils poursuivent la gestion de l’église au cours des trois prochaines années.
  • Priez pour que la sagesse et les bénédictions soient accordées aux vice-présidents généraux nouvellement réélus : Guillermo Biaggi, Abner De los Santos, Thomas Lemon, Geoffrey Mbwana, Artur Stele, et les nouveaux vice-présidents Audrey Andersson et Maurice R. Valentine.
  • Priez pour les responsables de département et les administrateurs de la Conférence générale nouvellement élus ou réélus, qui commencent à exercer de nouvelles fonctions à compter de la session de la Conférence générale à Saint-Louis.
  • Priez pour que les membres de l’Eglise, où qu’ils soient, prennent à cœur le thème de la session de la Conférence générale : “Jésus revient, impliquez-vous !”.
  • Priez pour la journée trimestrielle de prière du 2 juillet, basée sur le thème “Prier les messages des trois anges”.