Un réveil hors du commun

“Comment puis-je avoir ce qu’elle a, Dieu ?”

Par Don MacLafferty

En 2012, je regardais l’agitation matinale de Jakarta, en Indonésie, depuis le toit de l’hôtel où j’intervenais dans le cadre d’une convention. Depuis la mosquée voisine, l’appel à la prière de l’imam résonnait dans tout le quartier. J’ai prêté l’oreille et attendu ceux que j’avais invités à se joindre à moi.

Quelque temps plus tard, plusieurs dizaines de délégués de plusieurs pays se sont réunis avec moi pour prier. J’ai lu les Écritures, puis nous nous sommes tous dispersés sur le toit pour prier. J’ai baissé la tête, fermé les yeux et commencé à prier agréablement le Dieu que je connaissais.

Après quelques minutes, les pleurs silencieux m’ont fait sursauter. J’ai ouvert les yeux et j’ai vu les croyants d’un pays très éloigné où la liberté de religion est très limitée, en train de prier. Je n’oublierai jamais ce dont j’ai été témoin.

Là, à genoux dans le gravillon du toit, les Écritures posées sur un rebord à côté d’elle, les mains tendues vers le ciel, se trouvait une femme profondément en prière. Alors qu’elle pleurait, elle semblait demander quelque chose à Dieu. Il y avait une intensité, une intimité dans ses prières. Je n’avais aucun doute qu’elle savait qu’elle communiquait directement avec Dieu lui-même… et qu’il l’entendait.

J’ai pensé à la façon dont je faisais des prières décontractées et confortables. Je savais que la croyante que je venais de voir en prière avait une relation avec Dieu bien au-delà de ce que je connaissais. Comment puis-je avoir cette même relation avec Dieu ? me demandais-je.

Cette nuit-là, dans ma chambre d’hôtel, j’ai demandé à Dieu comment je pouvais avoir une relation beaucoup plus profonde avec Lui. J’avais soif de beaucoup plus ! Mais je n’avais aucune idée de par où commencer.

Alors que je priais, Dieu m’a incité à lire Esaïe 50:4 : “Le Seigneur, l’Eternel, m’a donné une langue exercée, Pour que je sache soutenir par la parole celui qui est abattu; Il éveille, chaque matin, il éveille mon oreille, Pour que j’écoute comme écoutent des disciples.”

Dieu m’a impressionné en me disant qu’il me réveillerait chaque matin si je l’invitais chaque soir à le faire. Mais j’étais sceptique. Dieu me réveillerait-il vraiment pour passer du temps avec Lui ? Et si je ne me réveillais pas assez tôt et que je manquais mon rendez-vous du matin pour parler ? Mon esprit était assailli de doutes et d’incertitudes.

J’ai lu Esaïe 50:4 encore et encore. Je croyais fermement que c’était la Parole de Dieu. Je savais que Dieu pouvait faire aujourd’hui ce qu’il avait fait dans le passé. Alors pourquoi était-il si difficile de renoncer à mon réveille-matin et de faire confiance à Dieu pour me réveiller ?

J’ai réalisé que proclamer sa foi en la Parole de Dieu et agir en conséquence sont deux choses très différentes. Les Écritures disent : “Les démons aussi croient, et ils tremblent” (Jacques 2:19). Quand je dis que je crois en Dieu, mais que je n’agis pas selon sa Parole, ma croyance n’est pas différente de celle d’un démon. Cela donne à réfléchir !

Je me suis approché de la table de nuit et j’ai éteint l’alarme de mon réveil. Les lumières éteintes, je me suis allongé sur le dos, me demandant si Dieu ferait pour moi ce dont il était capable selon sa Parole. J’ai choisi de croire… et je me suis endormi.

Quelques heures plus tard, je me suis réveillé. Pourquoi suis-je réveillé ? me suis-je demandé en dormant. J’ai regardé l’horloge et j’ai gémi. Il était à peine minuit passé. Puis je me suis souvenu. J’avais demandé à Dieu de me réveiller aussi tôt ou aussi tard qu’il le voulait, afin que je puisse passer plus de temps avec lui dans sa Parole et dans la prière.

Je suis sorti du lit et me suis agenouillé pour prier. C’était un peu gênant de prier en dehors de mon temps “normal” de prière. Je comprenais que je n’étais pas responsable de ce temps, et je ne savais pas trop ce que je devais dire à Dieu. J’ai prié quelques minutes et j’ai sauté dans mon lit pour un sommeil bien mérité.

Très tôt le matin, j’ai de nouveau été réveillé d’un profond sommeil. J’ai regardé l’horloge en titubant. Il était plusieurs heures avant mon réveil habituel. Je m’apprêtais à dormir encore un peu, quand Dieu a murmuré à mon cœur : “Ne m’as-tu pas demandé de te réveiller ?”

J’ai prié pour que Dieu envoie le Saint-Esprit m’enseigner pendant que je lisais les Écritures. J’ai lu, lu et lu encore. De temps en temps, je vérifiais l’heure, car j’avais l’habitude d’être toujours pressé dans mon temps seul avec Dieu. Tout en priant sur ce que je lisais, j’attendais de recevoir de Dieu ce que le Saint-Esprit me dirait à propos de ce que je lisais, dans mon esprit et dans mon cœur.

J’ai fait une découverte choquante ! Lorsque j’ai passé du temps seul avec Dieu dans sa Parole et dans la prière, j’ai découvert que Dieu avait beaucoup plus à dire que je ne le pensais ! C’est ainsi qu’a commencé l’aventure consistant à demander à Dieu de se charger chaque nuit de me réveiller, en fonction de la durée de son enseignement.

Une décennie s’est écoulée depuis que j’ai commencé à demander à Dieu de me réveiller chaque matin. Matin après matin, Il m’a réveillé, que je sois au Cambodge, au Brésil, au Canada ou dans une foule d’endroits intermédiaires. Je suis étonné qu’Il me réveille pour que je puisse passer du temps avec Lui dans Sa Parole et dans la prière, que je sois quatre, dix ou seize heures en avance sur mon fuseau horaire !

Cela fait plus de dix ans que Dieu me réveille chaque matin sans réveil. Dans ces moments-là, Dieu m’appelle dans sa présence pour que je sois dans sa Parole et que je vive dans l’admiration de sa majesté, de sa puissance et de son amour insondable. Nous devons d’abord nous tenir dans la présence impressionnante de Dieu. Ce n’est qu’alors que nous ne serons plus impressionnés par quoi que ce soit ou qui que ce soit d’autre.

Don MacLafferty est le fondateur et président de In Discipleship. Dieu a touché le cœur de Don et de sa femme April pour appeler jeunes et moins jeunes à un réveil quotidien avec Jésus par la puissance du Saint-Esprit. Ils mobilisent les églises et les écoles pour qu’elles collaborent afin d’équiper les parents pour qu’ils fassent de leurs enfants des disciples et les préparent à la mission. 

Sujets de prière de l’Église mondiale

22 – 28 juillet 2022

  • Priez pour qu’en tant qu’église, nous apprenions ce que signifie passer du temps avec Jésus sans se presser.
  • Priez pour que nous apprenions à boire profondément la Parole de Dieu et à passer du temps de qualité avec Lui dans la prière.
  • Priez pour que tous les faux-semblants spirituels soient abandonnés et que nous aimions Dieu de tout notre cœur.
  • Priez pour que nous apprenions à être des disciples et des faiseurs de disciples pour le Royaume.
  • Priez pour un baptême quotidien du Saint-Esprit sur nos vies, nos églises et nos ministères.