26 septembre 2020 – L’éducation dans le jardin d’Éden.

Verset à mémoriser: « Dieu est grand par Sa puissance; qui saurait enseigner comme Lui? » (Job 36:22, LSG).

Lecture de la semaine: Gen. 2:7-23; Gen. 3:1-6; 2 Pie. 1:3-11; 2 Pie. 2:1-17; Heb. 13:7, 17, 24.

La plupart des étudiants de la Bible connaissent l’histoire de Genèse 1-3 et son groupe de personnages : Dieu, Adam, Ève, les anges et le serpent. Le décor est un magnifique jardin dans un paradis appelé « Éden ». L’intrigue semble suivre une série logique d’évènements. Dieu crée. Dieu instruit Adam et Ève. Adam et Ève pèchent. Adam et Ève sont bannis de l’Éden. Cependant, un examen plus approfondi des premiers chapitres de la Genèse, notamment sous l’angle de l’éducation, permettra de mieux comprendre la distribution des rôles, le contexte, l’histoire.

« La méthode d’éducation établie au commencement du monde devait servir de modèle à l’homme à travers la suite des temps. Pour en illustrer les principes, une école-pilote fut ouverte en Éden, demeure de nos premiers parents. Le jardin d’Éden était la salle de classe, la nature était le manuel d’études, le Créateur Lui-même le maitre, et les parents de la race humaine les élèves » – Ellen G. White, Éducation, p. 16.

Le Seigneur était le fondateur, le directeur et l’enseignant de cette pre- mière école. Mais comme nous le savons, Adam et Ève ont finalement choisi un autre enseignant et ont appris de mauvaises leçons. Que s’est-il passé, pourquoi, et que pouvons-nous apprendre de ce premier récit de l’éducation qui peut nous aider aujourd’hui?