Morning Watch du 28 septembre 2020

Il la saisit par la main, et lui dit: Talitha koumi, ce qui signifie: Jeune fille, lève-toi, je te le dis. Marc 5:41..

Le moyen choisi du ciel pour révéler le Christ au monde, c’est que nous confessions sa fidélité. Il nous faut, bien sûr, reconnaître sa grâce comme elle s’est manifestée chez les saints hommes d’autrefois; mais ce qui aura plus d’effet, c’est le témoignage de notre expérience personnelle. Nous sommes les témoins de Dieu quand l’action d’une puissance divine se manifeste en nous.

Chaque individu a une vie distincte de toute autre, et une expérience essentiellement différente de celle des autres. Dieu désire que notre louange monte vers lui sous le signe de notre individualité. Ces actes de reconnaissance à la louange de la gloire de sa grâce, confirmés par une vie chrétienne, agissent avec une puissance irrésistible pour le salut des âmes. 

Quand les dix lépreux vinrent à Jésus pour être guéris, ils durent aller se montrer au prêtre. C’est en obéissant à cet ordre qu’ils furent guéris. Un seul d’entre eux revint pour lui donner gloire; les autres continuèrent leur chemin, oubliant celui qui les avait purifiés. Combien de personnes agissent de même, aujourd’hui!

Le Seigneur accorde sans cesse ses bienfaits à l’humanité. Il relève ceux qui, malades, languissent sur un lit, il délivre les hommes de dangers inconnus, il charge ses anges de les préserver de calamités, de les garder de “la peste qui se glisse à travers les ténèbres”, et de “la mortalité qui sévit en plein midi”;mais leurs cœurs restent insensibles. Bien qu’il ait donné toutes les richesses du ciel pour prix de leur rachat, son grand amour ne rencontre que l’ingratitude fermant les cœurs à la grâce de Dieu. Ils ne remarquent pas mieux que la lande déserte, le bien qui leur est fait et leur âme habite les lieux desséchés. 

En conservant le souvenir de chacun des bienfaits de Dieu, notre foi se fortifie et devient capable de demander et d’obtenir davantage. Il y a plus d’encouragement pour nous dans la moindre bénédiction dont nous avons été l’objet de la part de Dieu, que dans tous les récits touchant la foi et l’expérience des autres. L’âme qui répond à la grâce de Dieu ressemblera à un jardin arrosé. Sa vigueur germera promptement; sa lumière se lèvera dans l’obscurité et la gloire du Seigneur resplendira sur elle. Souvenons-nous des tendres bontés du Seigneur et de la multitude de ses grâces.

Comme le peuple d’Israël, dressons des pierres en témoignage, pour y inscrire l’histoire instructive de ce que Dieu a fait pour nous. Et, lorsque nous passons en revue ses dispensations à notre égard, au cours de notre pèlerinage, disons avec des cœurs débordants de gratitude: “Que rendrai-je à l’Eternel? Tous ses bienfaits sont sur moi! Je lèverai la coupe d’actions de grâces, et j’invoquerai le nom de l’Eternel. Je m’acquitterai de mes vœux envers l’Eternel en présence de tout son peuple.”


Le Morning Watch est premier plan de lecture du département de la Jeunesse Adventiste paru pour la première fois en 1908, soit un an avant l’intégration officielle du département dans l’organigramme de l’Eglise.
Le Morning Watch mis en ligne depuis janvier 2020 est l’édition de l’année 1908.