26 novembre 2020 – Partager nos vies

Confrontés à l’effondrement de la communauté dans la société, nous vivons à une époque où la compréhension biblique de l’église n’a jamais été aussi significative. Comme nous le rappelle Matthieu 18:20: « Car là où deux ou trois sont assemblés en Mon nom, Je suis au milieu d’eux. » La vision du Nouveau Testament de ce qu’est l’église et la communauté a pris forme principalement dans les foyers des croyants. C’est là que la communauté se réunissait en petits groupes, priant, chantant, célébrant la cène, apprenant et partageant entre eux les paroles de Jésus.

Ces groupes de culte sont également devenus les premières écoles de l’église, car c’est là que les nouveaux membres étaient initiés à la Bible et à cette nouvelle vie en Jésus. Les écrits de Paul, tels que Romains 12:2, « Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvèlement de l’intelligence » (LSG), suggèrent que l’église prenait ce travail d’éducation très au sérieux.

Ces premiers croyants ont vite découvert que c’est dans la communauté que l’évangile peut être le mieux vécu. Dans la communauté, nous avons des raisons de chanter plus fort, de prier avec plus de ferveur, d’être plus attentifs et com- patissants. Lorsque nous entendons les autres parler de la bonté de Dieu, nous sentons combien Il a été bon pour nous; lorsque nous entendons parler des luttes et des blessures des uns et des autres, nous sentons la guérison de Dieu dans notre propre vie, et nous éprouvons un désir renouvelé d’être les instruments de Sa grâce et de Sa guérison.

Dans le passage d’aujourd’hui, Paul affirme que l’évangile de Dieu est tout: la puissance de la croix, la résurrection du Seigneur, la promesse de Son retour. Il n’y a tout simplement pas de meilleures nouvelles dans le monde entier, et Paul a passé sa vie à relever le défi de partager d’abord et avant tout l’histoire de Jésus avec la plus grande intégrité et le plus grand engagement.

Toutefois, Paul suggère ici que le message de l’évangile peut être mieux com- pris, peut être mieux vécu, par le partage des expériences de vie ensemble. Nous ne devons jamais oublier que les gens regardent attentivement pour voir si nos vies illustrent le message de la grâce qui se trouve dans la Bible.

Réfléchissez bien à votre façon de vivre, et demandez-vous: quel genre de témoin suis-je pour ceux qui m’entourent?