14 mars 2021 : Les effets du péché (Ésaïe 59)

Dans Ésaïe 58:3, le peuple a demandé à Dieu : « Pourquoi avons-nous jeuné, et tu n’y as point eu d’égard ? Pourquoi avons-nous affligé nos âmes, et tu ne t’en es point soucié ? ».

En revanche, Ésaïe 59:1 implique une autre question, quelque chose comme : « Pourquoi demandons-nous la main de l’Éternel pour nous sauver, mais Il ne le fait pas ? Pourquoi crions-nous vers Lui, mais Il n’entend pas ? » Ésaïe répond que Dieu est capable de sauver et d’entendre (Ésaïe 59:1). Mais le fait qu’Il ne fasse ni l’un ni l’autre est une toute autre affaire. Lisez Ésaïe 59:2. Quel message est donné ici qui répond à la question d’Ésaïe 59:1 ?

Dieu choisit « d’ignorer » Son peuple, non pas parce que c’est Son désir, mais parce que « vos crimes mettent une séparation entre vous et votre Dieu » (Ésaïe 59:2, LSG). Voici l’une des déclarations les plus claires de la Bible concernant l’effet du péché sur la relation entre Dieu et l’homme. Ésaïe passe le reste du chapitre 59 à développer ce point, qui se retrouve tout au long de l’histoire humaine: le péché peut détruire notre relation avec le Seigneur et ainsi conduire à notre ruine éternelle, non pas parce que le péché éloigne Dieu de nous, mais parce qu’il nous éloigne de Dieu.

Lisez Genèse 3:8. Comment cet exemple révèle-t-il le principe exprimé dans le paragraphe ci-dessus ?

Le péché est avant tout un rejet de Dieu. L’acte de péché se nourrit en fait de lui-même en ce sens que non seulement l’acte est un refus de Dieu, mais le résultat de l’acte amène le pécheur à se détourner encore plus du Seigneur. Le péché nous sépare de Dieu, non pas parce que Dieu ne veut pas tendre la main au pécheur (en effet, toute la Bible n’est presque rien d’autre que le récit de la main tendue de Dieu pour sauver les pécheurs), mais parce que le péché nous fait rejeter Ses ouvertures divines à notre égard. C’est pourquoi il est si important que nous ne tolérions aucun péché dans notre vie.

De quelle manière avez-vous fait l’expérience de la réalité selon laquelle le péché entraine une séparation d’avec Dieu? Quelle est, selon votre propre expérience, la seule solution au problème ?