10 jours de prière – Jour 1 : L’urgence de la prière

« À combien plus forte raison votre Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent ! » – Luc 11.13

Une tâche déconcertante

La population mondiale explose. Les derniers chiffres révèlent que notre monde compte 7,8 milliards de personnes entassées sur ce globe appelé Terre, dont la vitesse de rotation dans l’espace est de 110 000 km par heure. Une estimation des naissances indique qu’environ 385000 bébés viennent au monde chaque jour, soit 140 millions de plus par an. La question se pose à nous, à savoir comment parviendrons-nous jamais à atteindre ce monde avec la bonne nouvelle de l’Évangile et du retour prochain du Christ. Annuellement, il naît près de sept fois plus d’enfants qu’il n’y a actuellement de membres de l’Église adventiste du septième jour.

On peut aussi considérer le défi d’une autre manière. Les villes du monde entier se développent rapidement. Il y a au moins 548 villes dont la population est d’un million ou plus. Beaucoup de ces villes se trouvent dans des pays où l’Église adventiste du septième jour est très peu présente. La colossale et décourageante tâche d’atteindre ce monde avec les messages des trois anges se profile devant nous. Des millions de personnes meurent sans Christ et sans connaître la bonne nouvelle du salut et l’espoir du second retour. La mission qui nous attend semble parfois impossible – et cela devrait nous pousser à nous agenouiller dans une prière sincère.

Par la puissance du Saint-Esprit

Aucun effort humain n’est suffisant pour atteindre notre monde pour le Christ. Les projets humains resteront insuffisants s’ils ne sont pas renforcés par le Saint-Esprit. Ce n’est que par la puissance de l’Esprit Saint que le monde pourra entendre le message de la fin des temps confié par Dieu. Les millions d’habitants des grandes villes de ce monde ne pourront être atteints que par la puissance promise par notre Dieu. Le Saint-Esprit peut nous emmener dans les territoires vierges et ceux réfractaires à l’Évangile. Et l’incroyable bonne nouvelle est que Dieu est déjà à l’oeuvre dans ces endroits “difficiles à atteindre”. Nous sommes invités à chercher la puissance divine pour obtenir la force nécessaire à l’accomplissement du travail qui nous attend.

Combien plus !

Jésus a dit : « Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent » (Luc 11.13). Remarquez l’expression “combien plus” dans ce texte.

Jésus veut faire beaucoup plus pour nous personnellement et beaucoup plus pour son Église que ce que nous ne pouvons imaginer. Il nous exhorte à demander le Saint-Esprit ; à plaider pour recevoir l’Esprit ; à rechercher la bénédiction de l’Esprit de tout notre coeur – non pas parce qu’il ne veut pas la donner, mais parce que nous ne sommes pas prêts à la recevoir. Alors que nous commençons ces dix jours de prière cette année, revendiquons ensemble cette promesse.

« La promesse du Saint-Esprit n’est pas limitée à une époque ou à une classe d’individus. Le Christ a déclaré que l’influence divine de son Esprit devait être avec ses disciples jusqu’à la fin. Depuis la Pentecôte jusqu’à nos jours, le Consolateur a été répandu sur tous ceux qui se sont entièrement soumis au Seigneur et à son service » (The Actes of Apostles, p. 49).

Prions ensemble.

Père, aujourd’hui je fais appel à la promesse de Luc 11.13. Chaque jour, je te demanderai avec joie de remplir ma vie du cadeau de la présence et de la puissance du Saint-Esprit. Débarrasse ma vie de tout ce qui fait obstacle à un abandon total à Toi. Baptise mon église et moi-même du Saint-Esprit, afin que nous glorifiions Jésus dans un monde qui a tant besoin de toi.


Texte complet