Morning Watch du 2 Décembre 2020

“S’il n’y a point de résurrection des morts, Christ non plus n’est pas ressuscité.” 1 Corinthiens 13:15

Parmi les Corinthiens dont le niveau moral s’était abaissé, quelques-uns avaient abandonné certains principes fondamentaux de la foi. Plusieurs d’entre eux niaient même la doctrine de la résurrection. Paul combattit cette hérésie en apportant le témoignage irréfutable de la résurrection du Christ. Il déclara que Jésus, après sa mort, “est ressuscité le troisième jour, selon les Ecritures”; qu’ “il est apparu à Céphas, puis aux douze. Ensuite, il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois, dont la plupart sont encore vivants et dont quelques-uns sont morts. Ensuite, il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres. Après eux tous, il m’est aussi apparu à moi, comme à l’avorton; car je suis le moindre des apôtres.” {CP 284.2}

Avec une force convaincante, l’apôtre énonçait la grande vérité de la résurrection: “S’il n’y a point de résurrection des morts, disait-il, Christ non plus n’est pas ressuscité. Et si Christ n’est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre foi aussi est vaine. Il se trouve même que nous sommes de faux témoins à l’égard de Dieu, puisque nous avons témoigné contre Dieu qu’il a ressuscité Christ, tandis qu’il ne l’aurait pas ressuscité, si les morts ne ressuscitent point. Car si les morts ne ressuscitent point, Christ non plus n’est pas ressuscité. Et si Christ n’est pas ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés et par conséquent aussi ceux qui sont morts en Christ sont perdus. Si c’est dans cette vie seulement que nous espérons en Christ, nous sommes les plus malheureux de tous les hommes. Mais maintenant, Christ- est ressuscité des morts, il est les prémices de ceux qui sont morts.” {CP 284.3}

Paul transportait en esprit les chrétiens de Corinthe vers le matin glorieux de la résurrection, alors que tous les saints endormis ressusciteront pour vivre éternellement avec le Seigneur: “Voici, je vous dis un mystère, déclarait-il: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, en un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. Car il faut que ce corps corruptible revête l’incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l’immortalité. Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l’incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite: La mort a été engloutie dans la victoire. O mort, où est ta victoire? O mort, où est ton aiguillon? […] Grâces soient rendues à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ!”


Le Morning Watch est premier plan de lecture du département de la Jeunesse Adventiste paru pour la première fois en 1908, soit un an avant l’intégration officielle du département dans l’organigramme de l’Eglise.
Le Morning Watch mis en ligne depuis janvier 2020 est l’édition de l’année 1908.