21 janvier 2021 : Malheur aux morts vivants ingrats (Es 8.16-22)

Lisez le passage ci-dessus. De quoi parle-t-il ? Quel est le rapport avec le roi Achaz ? Résumez les idées présentes.

Achaz était impliqué dans la religion païenne (2 Rois 16.3, 4, 10-15 ; 2 Ch 28.2-4, 23-25), qui était étroitement liée à l’occultisme (comparez avec Dt 32.17 : ils sacrifient à des démons, 1 Co 10.20). Différents aspects de la sorcellerie moderne ont des ressemblances frappantes avec les rituels du Proche-Orient ancien, comme en témoignent des écrits anciens extérieurs à la Bible. En effet, même une bonne partie des pratiques New Age d’aujourd’hui ne sont que des manifestations contemporaines de ces pratiques occultes anciennes.

La description que fait Ésaïe du désespoir qui découle de cette dépendance à des esprits autres que le Seigneur (Es 8.21, 22) correspond bien à Achaz (comparez avec 2 Ch 28.22, 23). Ésaïe fait référence au peuple qui entre dans une colère noire et qui maudit son roi (Es 8.21). Cela devait servir d’avertissement à Achaz : puisqu’il entrainait le peuple dans l’occultisme, le peuple le maudira. En fait, à la mort d’Achaz, on fit une exception concernant son inhumation, qui en dit long sur la profondeur du respect qu’on avait pour lui : on ne le mit pas dans les tombeaux des rois d’Israël (2 Ch 28.27).

Qu’indiquent ces textes concernant l’occultisme ? Lv 20.27, Dt 18.9-14.

La séparation d’avec l’occultisme est une question de loyauté envers Dieu. 1 Chroniques 10.13, 14 applique ce principe au cas du roi Saül : Saül mourut à cause des sacrilèges qu’il avait commis envers le Seigneur, parce qu’il n’avait pas observé la parole du Seigneur ; il avait même eu recours au spiritisme. Il ne chercha pas le Seigneur, qui le fit mourir et transféra la royauté à David, fils de Jessé.

Examinez votre vie, les influences autour de vous. De quelles manières subtiles êtes-vous exposé aux principes cachés derrière l’occultisme et différentes manifestations du spiritisme ? Et même si vous ne pouvez pas les éviter totalement, que pouvez-vous faire pour minimiser l’influence qu’ils ont sur vous ou sur votre famille ?