Une Tranche Par Jour – 12 Juillet : Donner de la saveur au monde

« C’est du fruit de sa bouche que l’homme rassasie son corps, c’est du produit de ses lèvres qu’il se rassasie. » (Proverbes 18.20)

En demandant à ses disciples d’être le sel de la terre, Jésus les encourage à donner de la saveur aux relations humaines, à mettre du bon goût dans tout ce qu’ils font. Ainsi, les chrétiens sont le sel de table de la civilisation humaine. Cependant, Jésus enseigne des choses précises à travers cette double métaphore relationnelle et spirituelle. Il encourage à l’authenticité et à la véracité du témoignage. Aucune place n’est accordée au mimétisme ou aux faux semblants. L’imitation est la plus forte expression de la flatterie, donc une forme d’hypocrisie. Jésus demande d’éviter de porter des masques car nous n’aurons pas l’approbation du ciel. Si le chrétien donne un témoignage authentique de sa foi et de ses pratiques, il sera toujours apprécié « à table », sinon, il n’aura pas sa place parmi ceux qui sont en attente du bon repas que le Seigneur veut offrir. Jésus offre son corps, sa vie, comme le pain de vie, mais il demande à l’Eglise d’être le sel de la terre. 

Si le chrétien n’a pas de sel en lui-même, si ce n’est pas le fruit d’une expérience profonde, il lui sera nécessaire de se remettre en question. Il s’agit ici de ne pas « tromper sur la marchandise » et faire passer son témoignage pour ce qui est censé donner de la saveur au monde, alors qu’au fond il n’y a aucune salinité. Nous découvrons que le chrétien est le sel de la terre, parce qu’il trouve son épanouissement dans une relation intéressante avec Jésus-Christ et qu’il en partage le fruit, le résultat, les bienfaits, autour de lui. L’étiquette « sel de la terre » n’a rien d’héréditaire ou de génétique. 

Chacun est appelé à vérifier la qualité de sa relation avec Jésus-Christ, une relation qui donne un sens et une valeur à la vie du chrétien. Lorsqu’il devient disciple de Jésus-Christ, le chrétien s’engage à être un relais de la grâce divine. C’est certainement une manière d’être le sel de la terre et de pratiquer l’amabilité, fruit de l’Esprit.

Prière du jour : » Renouvelle en moi ton amour. Renouvelle en moi le potentiel d’amabilité pour produire ce sel relationnel. Au nom de Jésus, amen ! »

Une tranche par jour est un livre de méditations quotidiennes sur le fruit de l’Esprit, écrit par le Pasteur Daniel Jennah


© Daniel Jennah / Maradil – 2020
Les méditations sont publiées sur le site restonsunis.com et les pages Instagram et Facebook d’Adventiste Réunion avec la permission de l’auteur.

Il est rappelé que le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur, est illicite et constitue une contrefaçon, aux termes des articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.