Une Tranche Par Jour – 26 Septembre : Le renoncement

« C’est lui aussi qui vous affermira jusqu’à la fin, pour que vous soyez irréprochables au jour de notre Seigneur Jésus Christ. » (1 Corinthiens 1.8)

Le signe visible de la tranche du fruit de l’Esprit appelée « douceur » implique la chose suivante : penser à l’intérêt d’autrui avant le vôtre ! Cela paraît souvent difficile, mais la douceur qui reflète le fruit de l’Esprit inspire de la retenue devant autrui, quel qu’il soit, pour le faire exister et l’encourager dans son cheminement. Ce renoncement est une forme d’humilité active, surtout dans l’exercice des dons spirituels que Dieu confie à chacun de ses enfants.

La Bible fait une place importante à l’amour désintéressé, ce qui ne devrait surprendre personne puisqu’elle met en avant tout le projet relationnel voulu de Dieu lui-même. Comprenons que l’amabilité est le meilleur soutien dans le témoignage du disciple de Jésus-Christ.

Personne ne contredirait l’idée que nous avons besoin de manger et de boire pour vivre. Avant même notre naissance, dans le ventre maternel, notre corps s’est formé et a évolué grâce au cordon ombilical nous attachant à notre mère et c’est par ce moyen que nous avons reçu nos premières forces. Par la suite, nous avons apprécié le lait maternel et les premiers aliments un peu plus solides. Mais quels que soient nos goûts et nos préférences culinaires, nous mangeons régulièrement pour vivre. Sans nourriture, notre corps s’affaiblirait et le dépérissement ainsi que la mort nous menaceraient…

La douceur est l’un des effets de l’amour dont toute vie humaine a besoin. Sans amour, accompagné de douceur, nous resterions très loin du vrai sens de la vie sur terre. Le chrétien en général et le disciple du Christ en particulier, sont concernés par ce besoin. Chacun de nous a besoin de l’amour des parents, des membres de sa fratrie, des amis. Cela se manifeste par la douceur des gestes maternels, de la présence paternelle, la douceur de la tonalité des conversations, des regards, de la manière de répondre… La douceur doit également se voir au sein d’une communauté de foi, sinon elle ne progressera pas. Ce serait un échec si des églises fermaient leurs portes, non parce que les humains ne croient plus, mais parce que les chrétiens ne savent pas aimer…

Prière du jour : « Mon Dieu, j’ai besoin de ta grâce pour développer un esprit de douceur dans les paroles et dans les actions. Amen ! »

Une tranche par jour est un livre de méditations quotidiennes sur le fruit de l’Esprit, écrit par le Pasteur Daniel Jennah


© Daniel Jennah / Maradil – 2020
Les méditations sont publiées sur le site restonsunis.com et les pages Instagram et Facebook d’Adventiste Réunion avec la permission de l’auteur.

Il est rappelé que le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur, est illicite et constitue une contrefaçon, aux termes des articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.