365 jours avec Jésus – 9 janvier : Une voix dans le désert (2)

Selon MatthieuSelon MarcSelon LucSelon Jean
Lc 1.5-80

Esprit de prophétie

Jésus-Christ, Chapitre 10

Ce chapitre est basé sur Luc 1:5-23; 57-80; 3:1-18; Matthieu 3:1-12; Marc 1:1-8.

Les paroles de l’ange: “Je suis Gabriel, celui qui se tient devant Dieu”, montrent qu’il occupe une haute position d’honneur dans les parvis célestes. Un jour qu’il s’était présenté à Daniel porteur d’un message, il avait dit: “Il n’y a personne qui me soutienne contre les chefs ennemis, sinon Micaël [le Christ], votre propre chef.”Daniel 10:21. C’est à Gabriel que faisait allusion le Sauveur quand il disait, dans l’Apocalypse, “qu’il a fait connaître” sa révélation “par l’envoi de son ange à son serviteur Jean”.Apocalypse 1:1. Et cet ange déclara à Jean: “Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères les prophètes”.Apocalypse 22:9. Magnifique pensée: c’est l’ange qui suit immédiatement le Fils de Dieu, quant au rang, qui a été choisi pour découvrir aux hommes pécheurs les desseins de Dieu.

Pour avoir exprimé un doute concernant les paroles de l’ange, Zacharie allait demeurer muet jusqu’à l’accomplissement. “Voici, dit l’ange, tu seras muet, et tu ne pourras parler jusqu’au jour où cela se produira, parce que tu n’as pas cru à mes paroles, qui s’accompliront en leur temps.” Le prêtre officiant dans ce service était tenu de prier pour demander le pardon des péchés publics et nationaux, et pour la venue du Messie; quand Zacharie essaya de le faire il ne put prononcer un seul mot.

Sorti pour bénir le peuple, “il se mit à leur faire des signes, et demeurait muet”. L’attente s’était prolongée, et l’on commençait à craindre qu’il eût été frappé par un jugement divin. Mais lorsqu’il sortit du lieu saint, son visage rayonnait d’une gloire divine “et ils comprirent qu’il avait eu une vision dans le temple”. Zacharie leur fit savoir ce qu’il avait vu et entendu. Puis, “lorsque ses jours de service furent achevés, il retourna chez lui”.

Sitôt que fut né l’enfant promis, la langue du père fut déliée, “il parlait et bénissait Dieu. La crainte saisit tous les habitants d’alentour, et, dans toutes les montagnes de la Judée, on s’entretenait de tous ces événements. Tous ceux qui en entendaient parler les prirent à cœur et dirent: Que sera donc ce petit enfant?” Tout ceci avait pour but d’appeler l’attention sur la venue du Messie que Jean avait la mission de préparer. Le Saint-Esprit reposa sur Zacharie et lui inspira ces magnifiques paroles par lesquelles il retraça à l’avance la mission de son fils:

“Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut;
Car tu marcheras devant le Seigneur pour préparer ses voies,
Pour donner à son peuple la connaissance du salut par le pardon de ses péchés,
Grâce à l’ardente compassion de notre Dieu.
C’est par elle que le soleil levant nous visitera d’en haut
Pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort,
Et pour diriger nos pas dans le chemin de la paix.”

Pour poursuivre l’étude lire le chapitre 10 (page 79-80) du livre Jésus-Christ d’Ellen G. White :


365 jours avec Jésus est une compilation de Merle Poirier, gestionnaire des opérations de AdventistWorld.