365 jours avec Jésus – 12 janvier : Nous avons vu son étoile (2)

Selon MatthieuSelon MarcSelon LucSelon Jean
Mt 2.1-23

Esprit de prophétie

Jésus-Christ, Chapitre 6

Ce chapitre est basé sur Matthieu 2.

La nuit où la gloire de Dieu avait inondé les collines de Bethléhem, les mages avaient aperçu dans le ciel une lumière mystérieuse. Quand la lumière eut disparu, une brillante étoile apparut, s’attardant dans les cieux. Ce n’était ni une étoile fixe, ni une planète, et ce phénomène provoqua la plus vive curiosité. Cette étoile était formée par un groupe d’anges resplendissants se tenant à distance. Les mages n’en savaient rien, cependant ils eurent l’impression que l’étoile était là pour eux. Ils consultèrent des prêtres et des philosophes, ils fouillèrent d’anciens parchemins. Balaam, dans sa prophétie, avait dit: “Un astre sort de Jacob, un sceptre s’élève d’Israël.”Nombres 24:17. Cet astre étrange leur avait-il été envoyé comme un avant-coureur de celui qui était promis? Les mages avaient reçu avec empressement la lumière de la vérité envoyée par le ciel; maintenant cette lumière brillait à leurs yeux d’un éclat plus vif. Des songes les poussèrent à la recherche du Prince nouveau-né.

Ainsi qu’Abraham était parti à l’appel de Dieu “sans savoir où il allait”,Hébreux 11:8. ainsi qu’Israël avait suivi par la foi la colonne de nuée qui devait l’amener à la terre promise, ainsi ces païens se mirent à la recherche du Sauveur annoncé. Les choses précieuses abondaient en Orient, et les mages ne partirent pas les mains vides. Se conformant à la coutume de faire, en hommage, des présents aux princes ou aux personnages de haut rang, ils se chargèrent des produits les plus riches du pays pour les offrir à celui en qui devaient être bénies toutes les familles de la terre. Marchant de nuit afin de pouvoir suivre l’étoile, les voyageurs trompaient la monotonie des heures en se remémorant les récits traditionnels et les oracles prophétiques se rapportant à celui qu’ils cherchaient. A chaque étape, aux heures de repos, ils faisaient une nouvelle étude des prophéties, et se convainquaient toujours davantage de la direction d’en haut. L’étoile leur servait de signe extérieur; ils avaient le témoignage intérieur du Saint-Esprit influençant leurs cœurs et leur communiquant l’espérance. Leur long voyage fut un voyage heureux.

Pour poursuivre l’étude lire le chapitre 6 du livre Jésus-Christ d’Ellen G. White :


365 jours avec Jésus est une compilation de Merle Poirier, gestionnaire des opérations de AdventistWorld.