Opération reconstruction

REUNION
MICKAEL BONNEFOND ET MICKAEL MIATTI

DÉPARTEMENT DES COMMUNICATIONS DE LA FEAR

4 AOUT 2022

Beaucoup d’études montrent que la pandémie COVID-19 a laissé des traces discrètes, mais pourtant bien réelles. Parmi les victimes collatérales de la crise sanitaire, nous trouvons les jeunes, chez qui les confinements et les restrictions auraient augmenté le sentiment de solitude, le manque de motivation ou encore les incertitudes concernant l’avenir.

La pandémie a également touché la vie de l’église. Ces deux dernières années ont été difficiles notamment pour le département fédéral de la jeunesse adventiste. Il n’a pas été facile pour les responsables de suivre l’évolution des mesures sanitaires, de les appliquer et de proposer à sa jeunesse des activités adaptées. Tenir compte des restrictions sanitaires rendait certaines rencontres tout bonnement impossibles.

Travailler auprès de la jeunesse est source de défis immenses et nombreux. Ce n’est pas quelque chose de nouveau, mais c’est peut-être encore plus vrai à notre époque. La COVID-19 est passée par là et au-delà de la maladie elle-même, ce sont les restrictions, les confinements et l’anxiété qui ont fortement entamé le moral de la jeunesse.

Le distanciel a rapidement atteint ces limites pour une génération à la recherche de plus que des rencontres virtuelles. Paradoxalement, les outils de communications modernes ont pallié les confinements et les restrictions bien plus chez les adultes que chez les jeunes. Ces derniers ne les ont jamais vraiment perçus comme des alternatives à leur vie sociale puisqu’ils étaient déjà bien intégrés dans leur quotidien relationnel.

Opération reconstruction

Avec la levée progressive des restrictions sanitaires, une opération de reconstruction était nécessaire. Au niveau fédéral, cette dynamique est portée par une équipe nouvellement nommée lors de l’assemblée triennale de décembre 2021 et renforcée par le comité fédéral. Il leur a fallu multiplier les opportunités de rencontres pour relancer le mouvement de jeunesse fédérale.

Le 2 juillet se tenait une rencontre attendue par de nombreux ambassadeurs et aînés de notre île. Après la journée sportive et les deux concerts de louange de Mirella, il était temps de vivre une soirée chaleureusement dans l’air frais du 19e KM. Il s’agissait du premier véritable programme pour jeunes adultes et en présentiel depuis des mois, voire des années.

Cette rencontre a marqué la poursuite de la reconstruction de la société de jeunesse fédérale en permettant aux jeunes de passer du temps ensemble. Les moments récréatifs ont renforcé l’amitié et la fraternité, et les moments spirituels ont fait grandir la foi. Lors des échanges, des questions essentielles se sont révélées à la jeunesse : « Qu’en est-il de notre croissance spirituelle ? », « Comment laisser Dieu remplacer chez les jeunes l’esprit de timidité par un véritable esprit de force, d’amour et de sagesse ? » (2 Timothée 1.7).

Si l’équipe fédérale se réjouit que ces questions aient été posées aux jeunes, elle sait également que le travail ne fait que commencer. Mike Gigan, responsable des clubs Ambassadeur et Ainé de la société de jeunesse fédérale, invitait déjà la jeunesse à prendre position par une série de webconférences intitulée « Choisis Ta Story ».

Lui et son équipe auront encore l’occasion d’encourager les jeunes lors d’un camp JA qui se tiendra du 12 au 14 août.

Le travail sera long et difficile, mais il nous appartient de participer à l’action de Dieu dans la vie de cette génération en quête de repères et de but.