Des trésors dans de vieux récipients

Par John Kaganzi

Precious, 13 ans, cria sa frustration lorsque son père lui fit franchir les portes d’un internat adventiste du septième jour en Ouganda. Elle voulait étudier dans les beaux bâtiments de l’école de la religion de sa famille, et non dans les bâtiments modestes de l’école primaire de Katerera. “Ce n’est pas la magnificence mais l’excellence académique qui compte, ma fille”, lui chuchota son père à l’oreille. Il expliqua que son école préférée n’avait pas obtenu de bons résultats scolaires au cours des trois dernières années.

Precious tentait de se contenir mais son visage montrait son mécontentement lors de son inscription à l’école adventiste. Lorsque le père lui dit au revoir à la porte, elle pleurait. “Pourquoi mon père bien-aimé a-t-il choisi de m’emprisonner au nom de l’école ?” s’est-elle écriée. “C’est ridicule !”

“Bonjour, approche”, dit une femme souriante d’une voix aimable. “Allons au dortoir, je vais te montrer où dormir.” Precious suivit tristement la femme qui portait son matelas et sa valise jusqu’au dortoir. Ce soir-là, son cœur sombra encore plus lorsqu’elle vit des étudiants faire la queue devant un vieux bâtiment. Elle se demandait ce qui se passait jusqu’à ce qu’elle voit les étudiants porter des assiettes de nourriture. Elle comprit qu’il s’agissait de la cafétéria. Ce soir-là, elle mangea un repas végétarien pour la première fois de sa vie.

Plus tard, Precious entendit une cloche sonner et vit des étudiants courir joyeusement vers la chapelle du campus pour le culte du soir. Elle décida de retourner au dortoir, mais les portes étaient fermées. Elle retourna à la chapelle et se tint sur le porche, ne sachant que faire. ” Viens, entrons dans la maison du Seigneur “, dit la même femme souriante. “C’est l’heure de la prière. Ne sois pas triste.”

Precious se sentit aimée, et elle entra dans la chapelle. Immédiatement, sa tristesse disparut à l’intérieur. Elle n’avait jamais entendu un chant aussi beau. Elle fut également émerveillée par le service de culte de 30 minutes, ordonné et intéressant, qui suivit le chant. “Au moins, je vais apprécier cette partie de l’école”, pensa-t-elle.

Le père ne revint pas avant la fin du trimestre scolaire. Il craignait que Precious refuse de rester s’il venait plus tôt. Il fut surpris quand elle annonça qu’elle voulait retourner à l’école. Elle déclara qu’elle ne voulait pas renoncer aux gentils enseignants qui commençaient chaque leçon par une prière et un texte biblique et qui lui donnaient des conseils pratiques lorsqu’elle était confrontée à des difficultés. Le trimestre suivant, l’école organisa une semaine de prière, et Precious donna son cœur à Jésus par le baptême. “Une école est sûrement plus que ses bâtiments”, me dit-elle, à moi, le pasteur qui dirigeait la semaine de prière.

Cette histoire est partagée avec la permission de la Mission adventiste.

Sujets de prière de l’Église mondiale

5 – 11 août 2022

  • Priez pour nos nombreux jeunes qui entament une nouvelle année scolaire.
  • Priez pour les Gouvernements et les dirigeants de notre monde séculier, afin que Dieu dirige et domine toutes choses pour Sa gloire.
  • Priez pour une meilleure compréhension des messages des trois anges et de la justice par la foi.
  • Priez pour la capacité de partager ces messages avec un monde en crise.
  • Priez pour un réveil et une réforme plus profonds dans nos foyers et nos cœurs et pour la paix au milieu des tempêtes.